Vous êtes ici : accueil > Madeleine 2018 > Madeleine pratique > Des fêtes propres

Des fêtes propres

­
Durant la fête de la Madeleine, à la protection des personnes s'ajoutent celle des biens et notamment celle de l'environnement urbain.
Pour accueillir plus de 400 000 festayres, de gros investissements sont mis en oeuvre pour donner chaque jour un visage accueillant à notre ville, mais aussi pour que chacun fasse la fête dans de bonnes conditions.
En 2010, Mont de Marsan a été la première ville à mettre en place les gobelets consignés pour ses fêtes. Petite révolution qui est désormais entrée dans les moeurs, évite le gaspillage, et facilite le travail des équipes de nettoyage au petit matin.
Autre dispositif : la protection des espaces publics et du mobilier urbain : 2 kilomètres de grillage et presque autant de barrières sont installés autour des points sensibles et des espaces verts.
La propreté passe aussi par des actions permanentes : le déploiement massif de blocs sanitaires et de murs d'eau qui sont entretenus jour et nuit.

image : Photo nettoyage de la place de la Mairie pendant les Fêtes de la Madeleine

Au petit jour, le passage très matinal des équipes de nettoyage de la Ville pour laver, nettoyer et désinfecter les lieux. À noter : les équipes municipales reçoivent le renfort en matériel et en agents des villes de Dax, Bayonne, Aire sur Adour, Saint Sever, Roquefort et Villeneuve de Marsan.
Enfin, il faut noter le développement toujours constant de l'hébergement en plein air. Afin de limiter les campements sauvages sources de crispations pour les riverains concernés, chaque année il est proposé des aires de camping plus vastes, mieux équipées en sanitaires et desservies par le réseau urbain des bus TMA.


Les chiffres de 2017

Le bilan des ambassadeurs du tri a été excellent en 2017 avec 95% des professionnels et bodegas associatives impliqués dans le recyclage des emballages ! Le SICTOM du Marsan renouvelle le partenariat avec l'Agglo et la Ville, réservons-leur à nouveau le meilleur accueil possible ainsi qu'à AREMACS.

Barrage déchets sur la Midouze

­Il sera installé Quai Silguy pendant les fêtes de la Madeleine pour retenir les déchets qui seront évacués puis analysés. Merci de respecter cette installation qui évite que les déchets ne dégradent le bord des berges et le littoral.
  ­ image : poubelles pour tri sélectif - Madeleine­


Ecocup : cette année, vous pourrez de nouveau p­rofiter des verres réutilisables !­

­ ­
­­ ­ image : Photo verres ecocup­­

Comme chaque année, l'opération des verres réutilisables Ecocup est mise en place, avec de nouveaux visuels pour signer cette année 2018. Des modèles collector !­
L'expérience étant satisfaisante depuis 2010­, le partenariat de fabrication, de distribution et de réapprovisionnement (après lavage) des débits de boissons montois, se poursuit avec la société Ecocup. ­

­ image : Visuel Eco cup­

Un geste éco-citoyen
Au-delà du plaisir visuel, l'acte citoyen et éco-responsable reste important. ­
Les verres réutilisables, du fait de leur "durabilité", contribuent à préserver l'environnement et à réduire la production de déchets à la source. Passer d'un bien jetable à un bien durable. Les verres réutilisables permettent de diminuer de 80% le volume des déchets sur un évènement. Pour être lavé en machine et afin de respecter les normes d'hygiène, le verre réutilisable a besoin de 6 à 10 centilitres d'eau.
En fin de carrière, le verre réutilisable trouve une seconde vie. Fondu, il est recyclé en cendriers de plage, en porte-verres, en grattoir à givre pour voiture…

Le­s lieux demeurent propres et agréables. Grâce à ce petit geste, les utilisateurs contribuent à la préservation de l'environnement et des paysages­. Avec les verres réutilisables, le consommateur devient acteur direct du développement durable. ­

Ne jetez pas ces verres, échangez-les pour un propre ou collectionnez- les !

­

Contrôle de la pollution sonore : 100 décibels maximum

­Mieux gérer le bruit et en particulier limiter les volumes sonores est un engagement de la Mairie pendant les Fêtes.
En clair, les lieux diffusant de la musique amplifiée dans la rue devront limiter les décibels, cette année, à 100. Ces 100 décibels valent aussi pour les manèges.­
 


Pas de camping sauvage

La chasse au camping sauvage se fera comme chaque année. Certains quartiers seront fermés avec des vigiles qui dirigeront les festayres vers les campings qui proposent, outres des douches et des sanitaires, des points de collectes des déchets.



 
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus