You are here : accueil > Madeleine 2019 > Rétros Madeleine > Rétro Madeleine 2010 > Cartels 2010 > Corrida du 18 juillet 2010

Corrida du dimanche 18 juillet

­­­

La corrida du jour

Les toros de Fuente Ymbro ont enchanté 2009 par leur exceptionnelle mobilité et leur immense bravoure. Ce lot, alliant émotion maximale lors du premier tiers tout en permettant des faenas importantes, a raflé les prix les plus prestigieux. Ricardo Gallardo revient à Mont de Marsan avec une soif de triomphe ganadero intacte. Sergio Aguilar et Luis Bolivar, co-auteurs du succès 2009, ne pouvaient pas être absents. Arturo Macias se présentera dans le Sud Ouest, le Plumaçon confirmant ainsi sa tradition de découvreur de talents. Un cartel international à Mont de Marsan.

L'avis de la commission taurine­

Répétition quasi identique de celle du 19 juillet 2009 dont tous les aficionados se souviennent être sortis enchantés, rassurés sur la justesse de leur foi. Ce fut un après-midi de Toros et d'Hommes avec de l'émotion, du combat, de l'authenticité. Répétition nécessaire, tous ceux qui aiment les choses vraies doivent y être. L'éleveur, Ricardo Gallardo a su tirer de ses "jandillas" toute la palette qualitative que recèle leur génétique. A Mont de Marsan, ce sont des toros encastés et superbement présentés qui viendront essayer de faire aussi bien que leurs frères de 2009, dans le respect de la tradition "torista" du rendez-vous dominical.


­­­ image : portrait Sergio Aguilar 

SERGIO AGUILAR

­Escalafón France-Espagne-Portugal 2009
  • place : 33
  • nombre de corridas : 21
  • oreilles : 13
  • queues : 0
­
­
­ C'est l'un des grands triomphateurs de l'an dernier. A 30 ans, le Madrilène a dû beaucoup patienter avant de se voir reconnaître comme un torero incontournable de ce type de corrida. De plus, il a toutes les qualités pour plaire à Mont de Marsan : une tauromachie très classique, épurée où la technique ne prête jamais à la tricherie. En 2009, il eut des gestes de grande classe, déroula des faenas d'une exquise rigueur et tua avec foi. Il peut devenir l'un des chouchous du Plumaçon, mais aussi une vedette. Car cet habitué des corridas dites dures possède une muleta de velours et une cadence en naturelles le menant droit dans la cour des grands, depuis cette France taurine où il a su édifier des triomphes majeurs pour s'imposer dans les grandes férias espagnoles.


­­ image : portrait Arturo Macias­

ARTURO MACIAS

­Première tournée en Europe
­
­
­ Mexicain de 28 ans, il fera sa présentation au Plumaçon au cours de sa première tournée en Europe. Il est né à Aguascalientes, autant dire qu'il est chaud bouillant ! Ses premières armes avec le toro espagnol lui ont coûté du sang et des larmes, mais ont forcé le respect et les encouragements de l'afición ibérique. Il est entré directement dans toutes les plus grandes ferias d'Espagne où son courage et son envie ont laissé une grande impression. Lors d'u n mano a mano avec Jose Tomas à la Monumental de Mexico, il a toréé avec une lenteur dont seuls les très grands sont capables. Cornaqué par Antonio Corbacho (après J.Tomas et Talavante), il est un espoir sérieux de la toreria. Son passage à Las ventas lui a valu le respect de la très intransigeante afición madrilène.


­­ image : portrait Luis Bolivar 

LUIS BOLIVAR

­Escalafón France-Espagne-Portugal 2009
  • place : 20
  • nombre de corridas : 33
  • oreilles : 34
  • queues : 0
­
­
­ Ce Colombien n'a que 25 ans mais a déjà guerroyé sur tous les fronts des corridas de toro-toro. Façonné chez Victorino Martin, son sang-froid et sa souplesse lui permettent de rendre abordables les pires difficultés. A l'image de son compatriote Cesar Rincon, il affectionne souvent de faire venir les toros de loin donnant ainsi à ses faenas, une amplitude et une vérité que le public montois sait reconnaître et apprécier. Toujours en progression, les Fuente Ymbro peuvent, comme en 2009, lui permettre de triompher de nouveau. Alliant fraîcheur et profondeur, chic sud américain et douceur de liane dans ses muletazos, il s'inscrit comme une vedette confirmée dans les férias du Nouveau Monde, dont il est cette année encore un des plus grands triomphateurs.­


­­  image : fer et devise élevage fuente ymbro­

FUENTE YMBRO

Origine : Jandilla
Ancienneté : 17 mars 2002
Finca : " Los Romerales" San José del Valle (Cadix)
Temporada 2009 :
12 corridas 7 novillada
47 oreilles coupées
1 indulto­
­

  • Fuente Ymbro
    Lien vers description de l'élevage "Fuente Ymbro" sur www.terredetoros.com

 
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus